Analyse des quarts de finale de Roland-Garros - TCKMAROC

  • scoop.it

Analyse des quarts de finale de Roland-Garros

Services, fautes, jeux perdus: radiographie des quarts de finale

de Roland-Garros

Parmi les huit quarts de finaliste du simple messieurs à Roland-Garros, qui a passé le moins de temps sur les courts ? Qui a commis le plus de fautes directes ?

Qui a réussi le service le plus rapide ? On vous dit tout.

 

Le plus d’aces : Alexander Zverev (45)

Derrière les deux canonniers que sont John Isner (95) et Kevin Anderson (76), Alexander Zverev est le joueur qui a réussi le plus d’aces depuis le début du tournoi (45).

Il devance Marin Cilic (39) et Juan Martin Del Potro (34). Loin, loin devant Rafael Nadal (13) et Diego Schwartzmann (11).

Le plus de doubles fautes : Dominic Thiem (24)

L’Autrichien est celui qui a réalisé le plus de doubles fautes depuis le début de la quinzaine. Il en a commis davantage qu’il n’a réussi d’aces (22) ! Seuls deux joueurs ont

fauté moins de dix fois pour l’instant : Djokovic (9) et Del Potro (7).

Le service le plus rapide : Dominic Thiem (224)

Il fait beaucoup d’erreurs, mais c’est bien Thiem qui a pour l’instant envoyé la plus grosse «praline» de la quinzaine avec un service mesuré à 224km/h au troisième tour

contre Berrettini. Même Isner (222km/h) n’a pas fait mieux.

Le début de tournoi le plus long : Alexander Zverev (11h56)

C’est le paradoxe de cette radiographie : Zverev est celui qui a joué le match le plus court de la quinzaine (1h09 contre Berankis au premier tour), mais qui a passé le plus

de temps au total ! Avec trois matches en cinq sets et plus de 3h20, il a été plus long que Djokovic (10h36) et Cecchinato (10h29).

… et le plus court : Juan Martin Del Potro (8h19)

Il n’a perdu qu’un set et n’a jamais dépassé les 2h30 de présence sur les courts de Paris : l’Argentin est pour l’instant irréprochable. Diego Schwartzmann (9h16) et Rafael

Nadal (9h28) ne peuvent pas en dire autant. L’Espagnol ne battra pas l’extraordinaire record d’un Roland-Garros gagné en 12h04 à peine, l’a passé.

Le plus de fautes directes : Alexander Zverev (192)

Avec la fougue de ses 20 ans, Zverev fait le show mais commet beaucoup d’erreurs (73 lors du seul match contre Dzumhur). C’est pour cela qu’il s’est fait si peur lors de ses

trois derniers matches. Cilic (181) en a fait plus en proportion, Thiem (144) complète le podium. Seuls Nadal (96) et Del Potro (87) sont sous les cent.

Le moins de jeux perdus : Rafael Nadal (35)

Et pourtant, c’est déjà énorme pour Nadal : en 2017, Nadal avait perdu 35 jeux… sur l’ensemble du tournoi. Cela reste le plus faible total chez les quarts de finaliste,

devant Del Potro (44) et Schwartzmann (46), bien aidé par ses deux balades inaugurales (dix jeux perdus aux deux premiers tours).

Le plus mal classé : Marco Cecchinato (72e)

Là, il n’y a pas photo. L’Italien est le seul des huit derniers survivants à ne pas figurer dans le Top 20. Il est même le quart de finaliste le plus mal classé à Roland depuis

Ernests Gulbis en 2008 !

Le parcours le plus «aisé» : Rafael Nadal (aucun Top 30)

Seuls trois joueurs n’ont pour l’instant affronté aucun Top 20 : Nadal, Thiem et Zverev. L’Espagnol n’est pour l’instant même pas rentré dans les trente, son plus rude

adversaire jusqu’ici étant Gasquet (n°32). Cilic, qui a eu un début de tournoi très facile (n°1072 puis n°188), a aussi été bien loti. Cecchinato, le seul non tête de série,

a lui déjà dû se coltiner Goffin (n°9) et Carreno Busta (n°11). C’est Schwartzman qui a sorti le mieux classé (Anderson, n°7).

G. Sc., à Roland-Garros
de l’équipe

Related posts