match nul entre Barça et Madrid - TCKMAROC

LOGO TCKSlide thumbnail
  • scoop.it

match nul entre Barça et Madrid

Luis Enrique, l’entraîneur du Barça, était déçu d’avoir concédé le nul contre l’Atlético de Madrid (1-1), mercredi, au terme d’un match que son équipe a dominé

barça madrid

Personne n’a pu profiter du match nul du real Madrid entre villareal, puisque le Barça et Atletico Madrid trébuchent, et se sont sortis avec un deuxième match nul, pour garder la posture du haut du tableau de la liga

Luis Enrique (entraîneur du FC Barcelone, au micro de la chaîne espagnole Movistar après le match nul face à l’Atlético): «Ce n’était pas ce que nous méritions vu notre domination et nos occasions. Mais l’adversaire est de très haut niveau, vice-champion d’Europe, et il sait défendre comme les meilleurs. Ils ont eu l’efficacité et la chance nécessaire pour égaliser. Mais bon, nous connaissons la difficulté (de la Liga) et il faut continuer. Quand il y a presque 11 joueurs regroupés dans leur surface et bien coordonnés, c’est difficile pour toutes les équipes d’attaquer, y compris la nôtre. (Sur le remplacement de Busquets, grippé) Il n’était pas en état de jouer, il a voulu débuter le match mais à la pause il ne se sentait pas bien et nous ne pouvions pas prendre de risque. (Sur la blessure de Messi) Il ne semble pas récupérer de ses douleurs, on essaie pourtant de le ménager mais avec ce calendrier c’est difficile.»

Diego Simeone (entraîneur de l’Atlético de Madrid): «En première période, il y a eu une équipe (Barcelone) avec une forte possession de balle mais peu d’occasions. Et nous n’avons pas beaucoup eu de contre-attaques, avec de mauvaises relances, mais nous avons bien défendu. En seconde période nous avons haussé notre niveau, nous avons été plus agressifs et nous avons égalisé. (Sur ce point obtenu) La saison ne fait que commencer et il reste énormément de matches, les équipes ne sont pas encore à leur meilleur niveau. (Sur le fait que le trio « MSN » reste muet) Ce sont trois joueurs extraordinaires et ils diffusent une sensation de danger permanent. A chaque fois qu’ils touchent le ballon, le stade a l’impression que les buts peuvent arriver n’importe quand. (Sur Griezmann) Tous les matches ne sont pas identiques. Qu’un joueur comme Griezmann travaille comme il l’a fait aujourd’hui (mercredi) est splendide pour lui et pour l’équipe. Si Griezmann travaille, eh bien les autres doivent travailler aussi.»

 
par l’équipe

Moments forts du match

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *