un miracle pour Wawrinka en US Open - TCKMAROC

LOGO TCKSlide thumbnail
  • scoop.it

un miracle pour Wawrinka en US Open

STAN WAWRINKA (TÊTE DE SÉRIE N°3) A SAUVÉ UNE BALLE DE MATCH FACE AU BRITANNIQUE DAN EVANS AVANT DE S’IMPOSER 4/6, 6/3, 6/7(6), 7/6(10), 6/2 ET SE QUALIFIER POUR LES 8È DE FINALE. UN VRAI MIRACLE POUR LE SUISSE

wawrinka us open

Un trés beau cours en matière de revers à une main dans la soirée de samedi, Stan Wawrinka avait de la concurrence hier soir, sur le Louis-Armstrong stadium, en la personne de ce Dan Evans, Britannique de 26 ans peu connu mais qui vient mine de rien d’occuper le meilleur classement de sa carrière (60è), après un bel été qui l’a vu atteindre le 3è tour à Wimbledon (face à Federer), les 1/4 à Washington en remporter sa 3è victoire de la saison en Challenger.

Le Suisse, pas dans un grand jour, s’est longtemps heurté au jeu varié et séduisant de son adversaire. Mais il a été plus fort moralement au moment le plus difficile : dans le tie break du 4è set, où il s’est montré extrêmement solide pour sauver une balle de match, à 6 points à 5, d’une volée de coup droit amortie gagnante.

Pour Evans, les regrets se situeront ailleurs que sur cette balle de match : juste avant, il avait commis une double faute alors qu’il menait 5 points à 3, et juste après, à 7-7, il n’a pas suffisamment appuyé un smash très « facile », dévissant ensuite une attaque de coup droit.

Wawrinka, lui, n’a pas laissé passer sa chance quand elle s’est présentée à lui. Le doigt posé sur sa tempe, dans un geste caractéristique, il avait bel et bien scellé au mental sa qualification pour les huitièmes. C’est la 5è année d’affilée qu’il atteint la deuxième semaine à New York, où il était demi-finaliste l’an dernier ainsi qu’en 2013. Ça valait d’immortaliser ce moment

«Ce fut vraiment un combat incroyable, pouvait souffler le Suisse, je suis assez chanceux de m’en être tiré. Il y a une ambiance formidable et le public croyait plus en moi que moi-même ! Les conditions de jeu étaient assez venteuses, il a fallu s’adapter. Daniel a très bien joué, il est talentueux et m’a poussé dans mes derniers retranchements. J’ai dû m’accrocher mentalement, me montrer un peu plus agressif et prendre la direction des échanges. Je suis très heureux de la façon dont ça s’est terminé.»

par tennismag

Related posts

1 Comment

  1. Pingback: un miracle pour Wawrinka en US Open - TCKMAROC ...

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *