Une nuit de US Open pleine de surprise - TCKMAROC

LOGO TCKSlide thumbnail
  • scoop.it

Une nuit de US Open pleine de surprise

La pluie tombée une bonne partie de la journée, jeudi à New York, a forcé les organisateurs de l’US Open à programmer une session de nuit particulièrement copieuseus open

Quand il pleut sur l’US Open, où seul le court Arthur-Ashe est équipé depuis cette année d’un toit, il n’y a pas d’autre solution que de reporter massivement les matches programmés en journée non pas au lendemain mais en soirée, grâce aux projecteurs équipant de nombreux courts. Jeudi soir, le jeu s’est donc prolongé très tard, jusqu’à…vendredi en fait, puisqu’il était minuit cinquante quand le dernier match s’est achevé, avec la victoire de l’inoxydable David Ferrer qui a mis cinq manches à se débarrasser de ce diablotin de Fabio Fognini (6-0, 4-6, 5-7, 6-1, 6-4).

Outre les deux cruelles défaites françaises de Jérémy Chardy et Gilles Simon, on peut retenir de cette longue journée de l’us open, la qualification de l’étonnant Jared Donaldson face à Viktor Troicki en trois sets (7-5, 6-3, 6-3). À 19 ans, ce jeune Américain, issu des qualifications et qui a appris à jouer sur terre battue en Argentine, incarne la relève du tennis US et confirme son succès du premier tour face au Belge David Goffin. Il affrontera au 3e tour le géant croate Ivo Karlovic, vainqueur de Donald Young, également en trois manches (6-4, 7-6[4], 6-4) et sans trop d’aces (24 quand même) pour une fois.

 

Wawrinka dans un relatif anonymat à cette édition de US Open

Un peu plus tôt dans la soirée, le Portugais João Sousa fit monter la température sur le court n°5 en dominant la tête de série n°16, l’Espagnol Feliciano Lopez en quatre sets (6-2, 6-4, 1-6, 7-5), malgré une douleur au genou droit qui l’avait handicapé ces dernières semaines. De son côté, Stan Wawrinka, tête de série n°3 dans un relatif anonymat médiatique derrière le duo Djokovic-Murray, était programmé sur le court Louis-Armstrong où il a écarté en trois manches le gaucher italien Alessandro Giannessi, issu des qualifications (6-1, 7-6[4], 7-5), non sans avoir eu chaud dans la deuxième manche, sauvant une balle de set à 3-5 d’un coup droit gagnant.

Au prochain tour, « Stan the Man » rencontrera le Britannique Dan Evans, 64e mondial, qui a causé une des autres surprises de la soirée en sortant l’Allemand Alexander Zverev, pourtant tête de série n°27 (6-4, 6-4, 5-7, 6-2). Le doué mais parfois dilettante Evans rejoint donc son grand copain Andy Murray ainsi que Kyle Edmund au prochain tour, un joli tir groupé pour le Royaume-Uni. En revanche, le constat est plus sombre pour le tennis allemand : avec l’élimination de Zverev, il n’aura eu aucun joueur cette année en deuxième semaine d’un tournoi du Grand Chelem.

Related posts

1 Comment

  1. Pingback: Une nuit de US Open pleine de surprise - TCKMAR...

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *