Résumé d'Indian Wells : le week-end - TCKMAROC

LOGO TCKSlide thumbnail
  • scoop.it

Résumé d’Indian Wells : le week-end

djokovic-indian-wells-2016-scouting

 

 

le vif du sujet ce week-end du 12 Mars à Indian Wells où toutes les grosses pointures, masculine et féminines,  sont désormais entré en lice à l’occasion de ce premier Masters 1 000 ATP.

Djokovic a encore souffert. Après son abandon en quarts à Dubai (conjonctivite), suivi d’un week-end de souffrance en coupe Davis (défaite en double, presque 5h de jeu pour battre Kukushkin après avoir été mené 2 sets à 1), Novak Djokovic a encore été très moyen pour son entrée en lice contre l’Américain Fratangelo. Le n°1 mondial s’en est sorti 2/6, 6/1, 6/2 mais a déploré, non pas cette fois une quelconque gêne physique, mais tout simplement un « jour sans », un phénomène qui lui était inconnu depuis longtemps. Un souci pour le cannibale du circuit ? On le verra vite par la suite.

Le « Big French » a bien voyagé. Les quatre Mousquetaires, artisans quelques jours plus tôt de la victoire française face au Canada pour le 1er tour de la Coupe Davis, ont bien digéré le voyage Guadeloupe-Californie et ont tous réussi leur entrée en lice. Richard Gasquet (n°8) et Jo-Wilfried Tsonga (n°7) sont sortis vainqueurs d’une confrontation franco-française respectivement face à Nicolas Mahut (6/4, 6/1) et le qualifié Vincent Millot (7/5, 6/1). Gaël Monfils, toujours aussi sobre et sérieux, a dû serrer le jeu contre Carreno Busta (7/5, 7/6) tandis que Gilles Simon, exactement comme en Guadeloupe, était mené 5-0 d’entrée par le Canadien Pospisil avant de régler la mire et de s’imposer 1/6, 6/0, 6/1.

Paire a rechuté, Chardy a un souci. Benoît Paire (n°19), qui se disait pourtant dans de bonnes dispositions pour ce Masters 1 000, a violemment chuté d’entrée. Seule consolation pour le clan français, c’était face à un autre Français, Adrian Mannarino (6/1, 6/3). Jérémy Chardy, lui aussi, a sèchement perdu contre le Russe Kuznetsov (6/4, 6/2) mais le Palois n’était même pas déçu. Il a lâché ne pas avoir la tête au tennis en ce moment, sans en dire plus…

Kerber ne digère pas. La gagnante de l’Open d’Australie, Angelique Kerber, n’a toujours pas digéré son sacre surprise. La nouvelle n°2 mondiale, déjà battue d’entrée à Doha, a subi le même sort ici, battue par la Tchèque Denisa Allertova. Elle laisse ainsi le champ libre à Serena Williams (n°1), qui elle est déjà en huitièmes après sa victoire cette nuit contre Putintseva (7/6(2), 6/0).

Mladenovic « tacle » sévèrement Sharapova. Il n’y a déjà plus de Française à Indian Wells puisque Kristina Mladenovic (n°27) avait perdu d’entrée face à cette même Putintseva (6/4, 6/4). Peut-être agacée par cette défaite, « Kiki » s’était montré ensuite très énervée face à la récente affaire Sharapova, contrôlée positive au Meldonium à l’Open d’Australie. « Elle a pris pendant dix ans un truc grave en précisant en plus qu’elle n’était même pas malade. Forcément, tu doutes et tu te dis que la nana ne mérite pas tout ce qu’elle a gagné. Je suis un peu dure, mais on pense tous ici que c’est une tricheuse », a « balancé » la n°1 Française au Parisien. Voilà au moins un point de vue qui a le mérite d’être franc.

Del Potro n’est pas loin. L’opération « come back » n’est vraiment pas mal engagée pour Juan Martin Del Potro qui, après avoir passé un tour, a bien résisté pendant un set face à Tomas Berdych (n°6), avant de s’incliner 7/6(4), 6/2. L’Argentin manque logiquement de rythme face aux meilleurs, mais il se dit sur la bonne voie et franchement, on ne demande qu’à le croire !

Nadal est « fatigué ». Rafael Nadal, comme Djokovic, a concédé un set pour ses débuts face à Gilles Muller (6/2, 2/6, 6/4). Mais c’est un peu plus compréhensible pour l’Espagnol qui n’a pas la baraka du Serbe actuellement et qui a dû en plus perdre beaucoup d’énergie pour se défendre face aux récentes accusations sans preuve – ou alors, qu’elle les dise… – récemment proférées par l’ancienne ministre des Sports Roselyne Bachelot dans une sortie télévisuelle assez indigne d’une personne de son statut. Nadal, « fatigué » par tout ça, a en effet répété sa détermination à se pourvoir en justice. Heureusement pour lui, l’Espagnol s’est quand même amusé ce week-end avec ce hot-shot en double, aux côtés de Fernando Verdasco, malgré une défaite in-extremis face aux frères Bryan.

 

par Rémi Bourrieres

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *